Madame la Présidente,

Cher.e.s Collègues,

Comme vous, nous pensons que l’éducation est un enjeu essentiel pour l’avenir de nos concitoyens.

Nous nous sommes exprimés tout au long du mandat sur la nécessité de répondre aux besoins et aux attentes exprimés dans chacun des conseils d’administration des collèges du Département.

Nous avons réclamés chaque année, la suppression des abattements sur les dotations de fonctionnement. Vous avez fait le choix de les poursuivre. Aujourd’hui, pour de nombreux collèges, le seuil critique est atteint, avec pour conséquence une perte de l’autonomie financière nécessaire pour l’action pédagogique, pour l’élaboration de projets éducatifs spécifiques à chaque territoire.

Nous attirons également l’attention de l’assemblée sur le coût des travaux engagés pour la « sécurisation » des établissements, avec mise en place de grilles, de caméras de surveillance et de portiques. Si nous sommes attachés à la question du climat scolaire des établissements scolaires, nous regrettons que le volet médiation scolaire, l’accompagnement humain des élèves et des familles, n’ait pas été suffisamment développé. C’est une priorité pour nous de privilégier les moyens humains au service de la prévention, plus encore en éducation prioritaire !

Enfin, une remarque sur le coût de la gestion de la crise sanitaire pour les établissements qui n’est pas remboursé intégralement et qui vient s’ajouter à la baisse des dotations de fonctionnement qui nous amènera dans les années à venir à augmenter l’enveloppe dédiée aux collèges.

Je vous remercie de votre attention.

Seul le prononcé fait foi

Séance Publique du 12 février 2021 :Rapport N°32 -Intervention Aurore RAOUX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.