53150543_2013322832305475_1939669907331350528_nMonsieur le Président,

 

Depuis de nombreuses années, avec les associations de Gardanne, nous commémorons la date anniversaire de la mort de Missak Manouchian et des héros de l’Affiche Rouge.

Depuis plusieurs années notre ami André Molino, Maire de Septèmes les Vallons, demande l’entrée au Panthéon des cendres du groupe Manouchian.

Nous ne pouvons que soutenir cette requête qui  s’appuie sur le rôle essentiel de ces hommes et femmes et est emblématique de la résistance des Francs-Tireurs et Partisans de la Main d’Œuvre Immigrée (FTP – MOI).

Ils étaient pour  la plupart des femmes et des hommes chassés de leurs pays par la misère, la guerre ou les persécutions.

« L’Affiche Rouge », sur laquelle figuraient 10 d’entre eux, et qui devait servir à la propagande nazie, stigmatisait l’origine étrangère de la plupart des membres de ce groupe, principalement des Arméniens et Juifs d’Europe de l’est, mais aussi des italiens opposés à la dictature de Mussolini ou des républicains espagnols ayant combattu le fascisme incarné par Franco.

En défendant la France, la liberté, parce qu’ « Ils avaient dans leur sang le sang de leurs semblables – Ces étrangers savaient quelle était leur patrie » comme l’a si bien écrit Paul Eluard.

Une patrie qu’ils avaient choisie et qu’ils ont défendue au péril de leur vie.

Nous avons, nous semble-t-il, le devoir de mémoire à entretenir, et les temps mauvais doivent nous y  engager encore plus que jamais. La période doit nous pousser  à plus de partage, de solidarité mais aussi d’éducation à l’autre afin de résister au repli sur soi et aux fléaux auxquels nous sommes confrontés : aux nationalismes, aux fanatismes, aux fondamentalismes de toutes sortes.

Aussi, comme le propose André Molino,   nous pensons qu’il est temps de répondre au vœu exprimé par Missak Manouchian dans sa lettre juste avant son exécution, « d’honorer sa mémoire dignement ».

Vous remerciant par avance de l’attention que vous voudrez bien porter à cette demande et dans l’attente de votre réponse, nous restons  à votre disposition pour vous donner tous détails que vous jugeriez utiles.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Président, à l’expression de notre plus haute considération.

 

Roger MEÏ                                                                       Claude JORDA

Maire de Gardanne                                                              Conseiller Départemental

courrier Mei Jorda Manouchian Panthéon

Roger Meï et Claude Jorda écrivent au Président de la République pour que les cendres de Manouchian soient transférées au Panthéon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.