« Au cours d’un débat consacré au budget du Département le Front National s’est abstenu sur celui consacré à la politique départementale agricole et à la politique de démoustication.
Alors que dans notre département l’agriculture représente 1/3 de notre territoire, notre rôle et notre ambition doivent être de les soutenir ! Dans le canton d’Arles, nous connaissons l’importance de la démoustication c’est pourquoi nous sommes intervenus pour que ce dispositif puisse perdurer avec des moyens importants.
Dans la période où se posent avec acuité la question de la souveraineté alimentaire et d’une alimentation saine pour tous, nous ne pouvons que travailler à soutenir les agriculteurs et leurs travaux. Ils jouent un rôle essentiel et structurant dans nos milieux ruraux, participent à développer l’emploi (notre département compte 4900 exploitants et 18 000 emplois salariés) et à l’aménagement de nos territoires. La question qui nous est posée doit être de regarder avec les agriculteurs comment permettre des investissement plus ambitieux, pour préserver les terres agricoles, favoriser la production locale et les circuits courts. Mais aussi pour développer l’agriculture biologique, par une aide accrue à la conversion au bio en améliorant les débouchés de la production bio et locale, en particulier dans la restauration collective, notamment dans les établissements scolaires. Enfin, nous voulons écouter et faire entendre la parole des agriculteurs engagés pour une agriculture responsable, durable et de qualité. »

Arles, 19 avril 2017

Politique agricole et démoustication – Un communiqué de Nicolas KOUKAS, Conseiller Départemental du Canton d’Arles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.