Pour notre groupe, le règlement humanitaire de la situation doit constituer la priorité absolue, mais pour imposer une paix durable il est plus que temps, en respectant le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, que soit reconnue officiellement par la communauté internationale l’indépendance de l’Artsakh.

MOTION PRÉSENTÉE EN CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU 23 OCTOBRE 2020
Déclaration de soutien aux populations du Karabakh.
Les relations entre la République d’Arménie, le Karabakh et le Département des Bouches-du-Rhône sont historiquement riches et profondes. Notre histoire, notre culture, les relations entre nos élus et nos habitants nous rapprochent.
Nous réaffirmons notre attachement sans faille aux principes et idéaux de liberté, de démocratie et d’égalité inscrits au sein des textes fondateurs du droit international et relatifs aux droits de l’Homme. L’exclusion et l’isolement du peuple artsakhiote nuisent à l’exercice de ses droits fondamentaux et sont contraires à cet esprit de liberté, d’égalité et de coopération indispensables à l’établissement d’une paix stable dans la région.
Nous soulignons l’importance de la coopération internationale pour le développement de relations pacifiques et amicales entre les peuples, convaincus que seul l’esprit d’ouverture, de tolérance et d’entraide ouvrira la route à des progrès socio-économiques partagés.
La population du Karabakh, durement impactée par le conflit, se trouve dans une situation particulièrement préoccupante. Le Département des Bouches-du-Rhône, conformément à ses compétences de solidarité et dans la continuité des liens étroits qu’il a construit avec les habitants de cette région, réclame une totale mobilisation des parties prenantes pour préserver cette population des conséquences d’un conflit qui ne peut se prolonger. Il appelle dans l’urgence les états et les organisations internationales qui le peuvent à organiser la protection des habitants en considérant que celle-ci ne pourra pleinement aboutir qu’avec l’arrêt du conflit armé. Le règlement humanitaire de cette situation doit constituer la priorité absolue.
Nous encouragerons les actions permettant l’instauration d’une paix durable au bénéfice du peuple artsakhiote et dans le respect du droit international. Le Département des Bouches-du-Rhône exprimera sa solidarité en contribuant à l’élan collectif d’aide humanitaire. Il incite les acteurs publics qui le peuvent, au titre de l’amitié et de la solidarité entre les peuples, à préparer un programme durable d’aides en soutien à la reconstruction de cette région, dans une dynamique de coopération. Qu’il s’agisse de développement économique, d’éducation ou de santé, les collectivités françaises, nous n’en doutons pas, saurons démontrer leur générosité à l’égard du Karabakh.
Compte tenu de la menace existentielle que fait peser le conflit du Karabagh sur sa population arménienne, nous faisons appel au Gouvernement français afin qu’il prenne toute mesure concrète pour assurer la protection des populations, et mettre en oeuvre tous les moyens permettant de contribuer à la sécurité de ses habitants.

Le Groupe Communistes et Partenaires s’associe à la motion de soutien du Département 13 pour le Haut Karabakh.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.