Nicolas KoukasEn début de semaine le Président du Conseil de Région Renaud Muselier a annoncé le lancement de la consultation pour l’appel d’offre sur la gestion des lignes TER. Pour commencer deux lignes seraient concernées : Marseille/Toulon/Nice et les services «azuréens ». Mais qui peut croire que l’ouverture à la concurrence permettrait un niveau de service à la hauteur des besoins : de prix, de régularité et de qualité…

Il indique dans sa présentation que cela serait profitable pour tous ! Permettez-moi d’en douter.

En parallèle, des bruits courent sur la fermeture du guichet de la gare d’Arles.  Un tel projet pourrait à terme stopper la dynamique dans laquelle notre ville s’est inscrite. Notre gare est utile à la population de tout le pourtour ouest de l’Etang de Berre. Ce projet aurait des conséquences dramatiques pour tous ceux qui ont fait le choix des transports publics et collectifs, mais aussi pour l’environnement.

A l’heure où les enjeux environnementaux sont de plus en plus cruciaux il est plus que nécessaire de s’engager en faveur d’un service public ferroviaire de qualité respectueux de l’environnement et des usagers.

Dans ce contexte, les inquiétudes exprimées par l’ « Association des usagers de la gare d’Arles » sont plus que légitimes.  Et en ma qualité de Conseiller Départemental, je ne peux que m’y associer pleinement.

 

Arles le 22 février 2019

Communiqué de presse de Nicolas Koukas – Conseiller Départemental – Canton d’Arles : Le train : un service public qui doit le rester !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.