Claude JordaHouillères du bassin du centre et du midi (HBCM), Snet, Endesa, Eon, Uniper… la banque Rothschild ! C’est le mauvais feuilleton sans fin des « repreneurs «de la centrale thermique de Gardanne qui jouent au Monopoly avec les salariés, la production énergique et l’environnement.

L’État quant à lui, après avoir décidé de la fermeture du groupe charbon en 2021, s’est contenté d’envoyer une mission pour évaluer l’impact de cette mesure, mission dont on attend toujours localement les conclusions.

D’autres solutions existent pourtant, notamment celle portée par les salariés et la CGT qui proposent de faire du site de Gardanne un site pilote de dépollution du charbon. Mais encore faut-il que Messieurs Macron et De Rugy aient le courage de réunir autour d’une table tous les acteurs de ce dossier, comme nous le proposons depuis des mois, car « traverser la rue » ne suffira pas là non plus pour résoudre cette question !

Encore faut-il avoir le courage d’investir dans la recherche et développer des centrales à charbon « propres » et pousser au développement des technologies de captage et stockage du Co2.

Tout comme il est nécessaire de travailler à un grand service public de l’énergie responsable de la mise en œuvre d’un mix énergétique garantissant à la fois la protection de l’environnement et des populations et assurant l’indépendance énergétique de notre pays plutôt que de tout faire pour casser les Services Publics.

 

Marseille le 19 septembre 2018

Communiqué de Claude Jorda : Une nouvelle fois le sort des personnels de la centrale dans l’attente des choix de la finance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.