Aurore RaouxMadame la Présidente,

Mes chers collègues,

Nous sommes à nouveau réunis pour un Comité syndical qui dès réception des documents et de l’ordre du jour nous laisse un goût amer car ni le calendrier, ni la méthodologie sur lesquels nous nous étions entendus ne sont aujourd’hui respectés.

Les raisons d’attiser notre mécontentement et notre méfiance ne manquent malheureusement pas :

  • La restitution des conclusions de l’audit KPMG, mandaté par le Conseil Départemental, annoncé lors du dernier Comité syndical, ne figure pas à l’ordre du jour ; nous l’attendons depuis maintenant plusieurs mois. Il devait donner lieu à des propositions de réorganisation de service, sur lesquels des habitants, mais également des personnels et élus devaient débattre, en toute transparence.

Par contre, avant même que les conclusions de cet audit ne soient partagées avec l’ensemble des parties prenantes de ce dossier si sensible et si important pour le devenir de tout un territoire, des expérimentations sont déjà menées, comme celle de n’assurer les traversées plus qu’avec un seul matelot, sans en avertir, ni les usagers, ni les élus du canton, ni l’adjoint spécial de Salin de Giraud.

Cela ne garantit pas de notre point de vue la sécurité des traversées et cela nous laisse à penser, parce que,

Manquant d’explications, de réponses et d’engagements tenus, nous en sommes réduits à émettre des hypothèses,

Nous espérons que cette organisation ne sera pas reconduite une fois la saison estivale passée … car nous y sommes opposés.

Ce manque de démocratie, que nous avons regretté à plusieurs reprises, se confirme. Nous ne pouvons pas laisser à l’écart de nos débats l’association AUBAC AUBAC, qui porte la parole des habitants du territoire, qui seront les premiers impactés par les décisions à venir.

Nous vous avions transmis leur demande d’être présents lors de nos échanges, vous n’avez pas répondu favorablement à leur demande. Ils attendent depuis d’être reçus par vous, Madame la Présidente.

Sur la décision modificatrice, nous vous avons interpelée sur un certain nombre de points, et nous n’avons toujours pas de réponse :

  • Comment se fait-il qu’avec moins d’agents territoriaux, le poste de dépense soit en légère augmentation ?
  • Comment se fait-il que les provisions soient utilisées pour équilibrer le budget alors qu’on nous avait bien précisé que cela ne pouvait plus se reproduire ?

Il y aurait encore bien d’autres remarques à faire, ou plutôt à refaire, mais pour vous montrer notre mécontentement, je vous informe que je ne resterai pas à ce comité syndical.

Je vous remercie,

Seul le prononcé fait foi

Comité syndical 3 juillet 2019 : Intervention de Madame Aurore RAOUX

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.