Rapport du Préfet, visite du 1er Ministre, la fusion Métropole/Département est posée sur la table. Mais par quoi est-elle dictée ? Par l’intérêt des populations et des territoires ? Du service public ? Pas du tout ! Elle n’est dictée, que par la seule volonté d’économie de la dépense publique et de la réduction des pouvoirs locaux donc de la démocratie locale.

D’ailleurs, le Conseil de Provence, organe de consultation du Conseil Départemental alerte sur le danger d’une fusion à effet mécano qui, je cite, « inefficacité, immobilisme, conflit, instabilité et risque fiscal ».

Alors que tous les Présidents de Département de France ont refusé les fusions, Marseille joue aux Premiers de la classe.

Et si on demandait l’avis des populations ?

Gérard FRAU  – Groupe Communistes et Partenaires

Conseiller départementale du canton de Martigues

Tél. : 04 13 31 12 42gerard.frau@departement13.fr

ACCENTS – MAI JUIN 2019 « Et l’intérêt des populations ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.