L’avenir du Département des Bouches du Rhône et la fusion avec la métropole Aix-Marseille continuent de faire les titres de la presse.

Chacun y va de sa petite phrase. Mais à quel moment demande-t-on l’avis des populations, des élu-es du territoire ?

Quand est-ce que les premiers concernés seront consultés sur les enjeux, les besoins et l’organisation démocratique nécessaire pour y répondre ?

Toutes ces annonces nous font craindre le pire : que vont devenir les compétences non obligatoires assumées par le Département ? Si il doit y avoir des économies de faites elles ne doivent pas se faire au détriment des plus fragiles, des populations.

Notre avenir ne doit pas se décider à Paris !

Une grande concertation doit s’organiser sur le sujet institutionnel.

 

Claude JORDA – Président du Groupe Communistes et Partenaires

Conseiller départemental du canton de Gardanne

ACCENTS – Avril 2018 Fusion Métropole Département : un débat démocratique s’impose !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.