« Au nom du Groupe des Elus Communistes et Partenaires au Conseil Départemental je me félicite du vote de cette motion que nous avions proposée. En effet, depuis de longs mois, de nombreux acteurs et usagers tirent la sonnette d’alarme quant à l’efficacité et l’avenir même du service public hospitalier.

En tant qu’élus communistes attentifs sur nos cantons : Hôpitaux de Martigues, d’Arles, Hôpital Nord à Marseille, André Molino, Jean-Marc Coppola et moi-même avions rencontré les personnels et exprimé notre solidarité par voie d’une déclaration » Communiqué de Presse – Hôpital Nord de Marseille

Claude JORDA-31 mars 2017

 

Séance publique du vendredi 31 mars 2017
Motion déposée par les groupes suivants :
Groupe Communistes et Partenaires
Groupe Un département Gagnant
Groupe Socialistes et Républicains
Groupe des Elus Indépendants

Notre département doit pouvoir compter sur un système de santé performant.
Le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône s’est d’ailleurs impliqué pour soutenir et accompagner les établissements de santé partout dans le département.
Un ambitieux Plan Santé a ainsi été adopté l’année dernière.
Au total, ce sont 20 millions d’euros qui ont été mobilisés par notre collectivité pour financer différents projets indispensables pour nos hôpitaux publics, notamment l’achat de véhicules pour le SAMU, la rénovation des urgences pour les enfants à la Timone à Marseille, la sécurisation de l’Hôpital Nord, toujours à Marseille, et la restructuration des hôpitaux de Salon et d’Arles.
Ce plan santé comprend également une garantie d’emprunt exceptionnelle de 60 millions d’euros pour l’Hôpital Européen à Marseille ainsi que la mobilisation de 15 millions d’euros en faveur de la rénovation de l’Hôpital Saint-Joseph.
Cet engagement du Conseil Départemental est l’expression d’une véritable volonté politique qui transcende les clivages traditionnels.
Il appartient à chacun de prendre ses responsabilités afin d’assurer la meilleure offre de soins possible à tous nos concitoyens.
A cet égard, la situation très préoccupante dans laquelle se trouve l’Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) depuis plusieurs années doit tous nous interpeller.
Nous devons entendre l’exaspération des personnels de l’AP-HM qui s’est exprimée récemment et témoigner notre plein et entier soutien à tous les professionnels de santé.
Nous devons entendre l’inquiétude croissante des usagers face à des conditions d’accueil qui se dégradent de plus en plus.
Il y a véritablement urgence.
Au-delà de l’action volontariste et facultative déjà entreprise par notre institution, il est nécessaire que l’Etat mobilise davantage de moyens pour permettre à l’AP-HM d’assumer ses missions de service public hospitalier et d’engager son redressement financier.
Le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, réuni en séance publique le 31 mars 2017, attend du futur gouvernement, quel qu’il soit, qu’il ouvre, dans les meilleurs délais, une large concertation avec tous les acteurs concernés : personnels, partenaires sociaux, usagers, praticiens, élus et collectivités.
A l’issue de cette concertation, des mesures fortes et précises devront être prises par l’Etat pour répondre efficacement aux défis auxquels est confrontée l’AP-HM.

CD13-MOTION SANTÉ AP-HM-31 mars 2017

 

 

 

 

Séance Publique au CD13 le 31 mars 2017-Vote d’une motion Santé – AP-HM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.