Aurore RaouxLes contrats aidés, notamment les aides administratives, sont les piliers de la vie d’école : ils permettent par exemple, aux parents de contacter l’école pour avertir l’enseignant d’un retard, d’une absence ou d’un quelconque problème.

Ils sont en permanence, le lien entre les familles et l’école doNicolas Koukasnt ils sont le premier interlocuteur. Ce lien est d’autant plus précieux en éducation prioritaire où le dialogue avec les familles est un enjeu fondamental.

Cette décision de ne pas les renouveler va avoir des conséquences graves non seulement au niveau des familles mais aussi en ce qui concerne la  sécurité.

En effet, alors que la mise en sécurité des établissements scolaires se renforce, ils participent au contrôle des entrées et des sorties.On peut se demander comment dans cette situation les écoles seront averties d’un danger, d’autant plus qu’elles sont toutes classées en zone Seveso ? Et comment seront mis en œuvre les dispositifs de mise en sécurité (PPMS…)

On connait maintenant bien la charge de travail et les responsabilités qui incombent aux directeurs d’école et nous savons aussi que leur temps de décharge n’est pas suffisant. Ce choix entrainera des difficultés supplémentaires qui impacteront aussi les élèves et leurs familles.

Les parents d’élèves nous ont fait part d’un mécontentement et d’une inquiétude, que nous partageons.

Aussi, nous demandons le rétablissement des contrats aidés afin de permettre aux écoles élémentaires et maternelles de fonctionner dans les meilleures conditions et de permettre ainsi à l’école d’être un lieu d’apprentissage et d’accueil, garantissant la sécurité de tous.

 

Port Saint Louis le 8 septembre 2017

Aurore RAOUX- Nicolas KOUKAS : Les conseillers départementaux du canton d’Arles réagissent à la suppression des contrats aidés dans les écoles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.